07h03 – Les quarts s’enchaînent et les journées passent. Une fois encore, nous avons eu la compagnie d’Ericsson 4. Au saut de ma bannette, je ne sais pas s’ils sont toujours en vue ou si Nico et Justin sont parvenus à les semer.

La barbe pousse et la chaleur pèse sur les organismes. Les quarts de repos de milieu de journée sont douloureux, le soleil frappe de plein fouet, la coque noire d’Il Mostro et les ventilateurs ne suffisent plus à «étouffer» la chaleur. On ressort bouffi et luisant de la bannette. Pas très reposé, mais bien cuit !

Les choses fonctionnent bien à bord, nous connaissons maintenant les points forts et les faiblesses de chacun et nous nous organisons autour afin de tirer le meilleur de ce groupe de dix marins. Nous ne sommes pas toujours en tête, mais une bonne ambiance accompagnée d’une pincée de confiance permet de faire défiler les jours rapidement.

L’équateur s’approche maintenant à grands pas, Neptune doit nous rendre visite… On ne rigole pas avec ce genre de tradition, notre bonne étoile en dépend !

Allez, il est temps que je réveille Salty pour aller relayer les autres sur le pont.