4 heures du matin – un de plus, le 20e, je crois, depuis Le Havre.
Sous pilote, Artemis avance cap vers la lune. Les corps et les têtes sont fatigués. Brûlures, courbatures, ce fut dur ! Mais la mission est accomplie. Mener à bien cette aventure, joindre Le Havre à Puerto Limon, est en passe de se réaliser, premier objectif atteint. Côté performance, ça n’aura pas été ça, mais notre sport est complexe, les machines demandent de grosses mises au point et une course est une course ! C’est le sport !

Dans nos bagages : beaucoup d’histoires, quelques déboires et trois mois d’une belle complicité partie de rien et qui restera comme une très belle parenthèse dans mon parcours de marin. Merci Sam, pour tes sourires, tes : «Toujours prête !», tes : «Allons-y !», tes : «C’est pas grave !», ton : «Si j’avais le droit, je crois que je pleurerais» de cette dernière nuit… Repose-toi bien pour repartir toujours plus fraîche sur ton terrain de jeu, de vie : les océans.