La ligne d’arrivée de cette étape entre Cape Town (Afrique du Sud) et Fremantle (Australie) est le passage d’Ouest en Est de la longitude 115°08, et du Nord au Sud, d’une latitude comprise entre le cap Leeuvin et le 45° Sud. A bord de Majan, nous avons franchi cette ligne ce matin à 4h10min48s UTC, après 11 jours 18 heures 48 secondes de mer pour couvrir la distance entre les deux caps, Agulhas et Leeuwin. Nous sommes cependant encore à près d’une journée de navigation de Fremantle.

«Bizarre» vous avez dit «bizarre» ? Oui, en effet, nous allons devoir attendre un peu avant de déguster les premières bières traditionnelles à toutes arrivées…

En fait, il existe un record officiel entre le cap Agulhas en Afrique du Sud et le cap Leeuwin en Australie, c’est celui du record de la traversée de l’océan Indien. Les organisateurs de l’Indian Ocean 5 Capes Race ont donc voulu placer la ligne de départ et d’arrivée de cette étape en fonction de ce record.

C’est donc là que le bât blesse un peu ! Le vent étant toujours plus fort dans le Sud, les routages nous poussent tout naturellement à venir couper la ligne dans sa partie la plus Sud, et donc à plus de 24 heures des tambours et des trompettes !

L’idée de faire une étape de course sur un parcours de record n’est donc pas mauvaise, mais peut réserver quelques surprises !

Quoi qu’il en soit, nous avons maintenant le droit d’utiliser le moteur pour traverser cette dorsale anticyclonique, zone sans vent, on ne va pas s’en plaindre !

Lors de cette rencontre avec le maxi-trimaran Majan, j’ai pu sentir toutes ses capacités et ses qualités. Le rapport de confiance est établi. C’est une belle histoire en perspective.

A propos de belle histoire, un immense bravo à Groupama et à son équipage pour ce magnifique Jules Verne que nous avons suivi à bord !