Petit matin, la brume noie le paysage, lui donnant une vrai touche d’estampe japonaise. Nous contournons doucement la pointe Nord de Sumatra, marquant ainsi une nouvelle étape dans notre retour vers Oman.

Après être entrés en Indonésie par la pointe Sud de Sumatra, nous en sortons par le Nord pour entrer dans le golfe de Bengale… Tout se fait en douceur, Majan glisse sur l’eau plate grâce à une petite brise qui peine à dépasser les 8 nœuds. C’est également la limite que nous présentent les fichiers météo pour la semaine à venir – pas d’excès en perspective ! La case «Entraînement dans le petit temps» est bel et bien cochée, nous sommes prêt pour d’autres conditions. Mais, en bons marins, nous savons qu’on ne décide de rien, on ne fait que disposer de ce qu’Eole nous offre…

Par le biais des emails, nous suivons la progression des Figaro sur l’Ag2r, et notamment celle de Saveol avec Sam (Davies) et Romain (Attanasio). Le rythme est plus soutenu de leur côté et, même de si loin, la régate est belle à suivre…

Nous avons aussi reçu les nouvelles de la première régate de Farr 30 avec la participation du bateau d’Oman Sail, Renaissance. Ils ont terminé 3e et 2e aux deux premières manches, et sont troisièmes au général provisoire. C’est génial pour les Omanais, dont certains en sont à leur première vraie confrontation sur l’eau. C’est un sentiment sympa de s’enthousiasmer pour un bateau de l’équipe et de se sentir solidaire. Vivement que les Extreme 40 courent leurs premières régates, eux aussi !

A bord, le rythme est calme, si ce n’est l’effervescence due à la naissance de la petite fille de Moshin hier matin. J’ai un peu mal pour lui, d’être sur le bateau plutôt qu’auprès d’elles, mais c’est son choix…

Depuis le bord, nous organisons le petit chantier qui aura lieu à notre arrivée à Muscat, histoire de faire une grosse vérification après ce tour de l’océan Indien. Ce n’est pas rien comme périple ! Puis le bateau partira par la mer, escorté par un bâtiment de la Marine omanaise, afin de passer sans encombre au large du Yémen et de la Somalie et de rejoindre la Méditerranée par Suez. Je pense à tous ces noms : Sumatra, Bengal, Yémen, Suez, Sri Lanka… Ça fait rêver !